Transmission d’entreprise en Bretagne : le stade critique en 2020 ?

Transmission d’entreprise en Bretagne : le stade critique en 2020 ?

Une étude réalisée par la CCI Bretagne indique que l’évolution du vieillissement des dirigeants de PME bretonnes rendra crucial la transmission d’entreprise en 2020. A cette date, si la tendance se confirme, la moitié des chefs d’entreprise aura atteint ou dépassé l’âge de 60 ans.

Transmettre son entreprise, ça se prépare. Et suffisamment à l’avance pour éviter les déconvenues. C’est un peu la recommandation qui transparaît au travers de l’étude réalisée par le Chambre de Commerce et d’Industrie Bretagne.

Une population vieillissante

Que dit-elle ? Elle constate, sur son territoire,  un vieillissement progressif de l’âge moyen des dirigeants de PME, de l’ordre « de sept mois supplémentaires chaque année » depuis 2005.
A ce rythme, la moitié des petites et moyennes entreprises régionales (soit 7 000) auront à leur tête un patron âgé de 60 ans et plus à l’horizon 2020.

« Globalement, l’âge moyen des dirigeants de PME augmente proportionnellement avec la taille de l’entreprise (à l’exception des entreprises de 50 à 99 salariés), explique la CCI, cet âge moyen varie de moins de 49 ans dans les entreprises de moins de 10 salariés à plus de 51 ans dans celles de plus de 100 salariés ».
Elle ajoute : « L’observation sur le poids des seniors (50 ans et plus / 60 ans et plus) parmi les dirigeants de PME bretonnes aboutit au même constat d’une problématique de transmission qui s’amplifie globalement avec la taille de l’entreprise ».

Un repreneur extérieur

Les tendances varient évidemment en fonction des secteurs d’activité : Dans l’industrie/énergie, « l’âge moyen des dirigeants (50,8 ans) est supérieur de près d’un an par rapport à l’ensemble des autres activités ». Cet âge moyen était de 50,2 ans en 2005.

« Cette situation plus défavorable de l’industrie/énergie se retrouve globalement dans la répartition par tranches d’âge, puisque dans ce secteur 52 % des dirigeants (contre 53 % en 2005) ont plus de 50 ans, contre 43 % dans la construction et 50 % dans les services » dit l’étude.

Seul le secteur commerce est encore plus défavorable, avec 53 % de dirigeants ayant plus de 50 ans.
Selon l’étude,  environ 30 % des entreprises cédées seront reprises par un ou plusieurs salariés, 10 % seront transmises à un membre de la famille et un certain nombre ne pourront être vendues car elles auront définitivement cessé leur activité d’ici là.

Il en reste 50% : celles-ci devront trouver un repreneur extérieur.

Vous avez apprécié cet article ?

3 commentaires :

Le 31/03/15 à 09h44 Commentaire n°1 Grégory Bernard (Panneau cuir)

malheureusement, l'entrepreneuriat se porte difficilement, et cela se ressent sur tous les secteurs d'activités

Le 21/07/15 à 09h18 Commentaire n°2 Ugo Brett (Paross sécurité surveillance)

ce genre de nouvelles est vraiment triste! retrouver un repreneur extérieur sera compliqué pour certaines entreprises...

Le 28/06/16 à 14h33 Commentaire n°3 depannage123

http://expressplombier.fr/plombier-boulognebillancourt/

Poster un commentaire :

*
*
Commentaire : *
Suivre les commentaires

* Champ obligatoire

Newsletter Gratuite

Newsletter Gratuite

Liens utiles

Sauvegarde-Fichier.fr

Sauvegarde de vos fichiers

La solution professionnelle pour la protection des fichiers de votre entreprise. [ Cliquez-ici ]

CRA

Cédants et Repreneurs d'Affaires

[ Cliquez-ici ]